Actualités

Retour aux actualités

Le congé paternité passe de 14 à 28 jours à partir du 1er juillet

Le congé paternité passe de 14 à 28 jours à partir du 1er juillet

Le doublement de ce congé doit permettre de renforcer les liens entre le père et l'enfant. Il pourrait aussi réduire les dépressions post-partum pour les mères qui bénéficieront de plus de soutien à la maison.  

A partir du 1er juillet, le congé paternité passe de 14 à 28 jours. Ce nouveau congé paternité est fractionnable dans les six mois après la naissance, mais il prévoit obligatoirement de prendre sept jours à la naissance de l'enfant, au lieu de trois actuellement. L'objectif de cette mesure allongement est de pouvoir créer très tôt un lien fort entre le père et le bébé et d'apporter une aide à la mère

Un soutien moral contre le post-partum 

"De fait, d'être tout de suite dans l'aventure, je pense que c'est important", estime un jeune père auprès de franceinfo. Selon lui, être présent dans les jours qui suivent la naissance est un moment crucial, pas seulement pour l'enfant. "Quand on rentre à la maison, avoir un vrai soutien, je pense que ça fait du bien", juge la mère. "C'est un bol d'air pour la maman", renchérit son compagnon. 

Alors que les femmes sortent de plus en plus tôt de la maternité, environ trois jours après la naissance environ, la présence du père à la maison pourra atténuer le baby blues, estime Alexandra Benachi, chef du service gynécologie obstétrique.

"Quinze pour cent des femmes sont touchées par la dépression du post-partum et ça va être extrêmement intéressant de voir quel va être le retentissement de la présence du père."

Alexandra Benachi, chef du service gynécologie obstétrique 

à franceinfo

"Je pense que ça va énormément aider", avance la professeure.

L'employeur ne peut pas refuser  

Avec l'ancien congé paternité, moins de la moitié des pères en situation précaire, notamment en CDD, prenait ce congé. Désormais, l'employeur ne pourra pas s'y opposer, explique Adrien Taquet, secrétaire d'État à l'Enfance et la Famille. "On pouvait être inquiet par rapport à sa situation professionnelle, le regard qu'on allait peut-être porter sur vous dans l'entreprise si vous preniez ce congé. C'est contre ça aussi qu'il faut lutter", lance-t-il.

Les trois jours de congés naissance restent à la charge de l'employeur mais les 25 jours restants seront indemnisés par la sécurité sociale sur le modèle du congé maternité. En cas de naissances multiples (jumeaux, triplés...), elles donnent droit à sept jours supplémentaires pour atteindre 32 jours. 

Solenne Le Hen

Source : https://www.francetvinfo.fr/societe/droits-des-femmes/c-est-un-bol-d-air-pour-la-maman-le-conge-paternite-passe-de-14-a-28jours-a-partir-du-1erjuillet_4684771.html